Blog Phytocea: Comment et pourquoi prendre soin de son microbiote et garder un confort intestinal en consommant des probiotiques

Comment et pourquoi prendre soin de son microbiote et garder un confort intestinal en consommant des probiotiques

Les intestins sont notre deuxième cerveau!

Saviez-vous que plus de 60 millions de personnes en France souffrent de problèmes liés à la digestion ? Les intestins, souvent appelés "deuxième cerveau", sont essentiels pour une bonne santé et un bon fonctionnement de notre organisme.

Cette comparaison avec le cerveau n'est pas une simple expression, elle repose sur des arguments scientifiques solides. En effet, l'intestin possède un système nerveux complexe, appelé "système nerveux entérique", qui lui est propre et qui permet une interaction entre la flore intestinale et notre cerveau

.

Qu'est ce que c'est que le système nerveux entérique?

De nombreuses personnes souffrent de problèmes de digestion chaque année en France. Les intestins sont en effet essentiels pour notre bonne santé et pour un bon fonctionnement de notre corps. Mais connaissez-vous leur rôle de deuxième cerveau ?

Ce concept, appuyé par des arguments scientifiques, se base sur le fait que l'intestin possède un réseau neuronal complexe qui lui est propre, le système nerveux entérique. Il y a alors une communication bidirectionnelle, connue sous le nom d'axe intestin-cerveau, entre nos intestins et notre cerveau. Cette communication se fait par le nerf vague et par des molécules sanguines produites par la flore intestinale. Ainsi, cette relation peut influer sur le fonctionnement de l'intestin et du cerveau et jouer un rôle dans la régulation de notre appétit et de nos émotions.

Des troubles digestifs réguliers, des douleurs chroniques ou encore des troubles mentaux peuvent être la conséquence d'un dysfonctionnement intestinal. Il est donc important de prendre soin de son microbiote pour éviter ce genre de conséquences. Il existe plusieurs façons d'améliorer et maintenir la santé intestinale, comme une alimentation adaptée, de l'exercice physique et des compléments alimentaires. Nous vous expliquons dans cet article comment profiter des bienfaits de ces différentes stratégies.

Quels rôles sont joués par l'intestin?

Les intestins sont une partie vitale du tube digestif, car ils sont à la fois un organe de digestion et d'absorption. Ils sont composés de l'intestin grêle et du côlon, qui sont tous deux essentiels à la bonne digestion et à l'absorption des nutriments. L'intestin grêle peut atteindre jusqu'à six mètres de long et est composé de replis qui augmentent sa surface d'absorption et lui permettent d'absorber les nutriments digérés. Le côlon, également connu sous le nom de gros intestin, est court et large et remplit deux fonctions principales: il déshydrate et expulse les matières fécales, et contient le plus grand nombre de micro-organismes intestinaux. Ces micro-organismes sont capables d'utiliser et de valoriser les nutriments qui n'ont pas été absorbés par l'intestin grêle, et de produire des molécules qui régulent le bon fonctionnement de l'organisme. C'est pourquoi les intestins sont si importants pour le bien-être général et la santé de tous.

Flore intestinale ou microbiote? De quoi parle-t-on?

On parle aujourd'hui de microbiote intestinal pour désigner ce qui était autrefois appelé flore intestinale. Cette dernière a été l'objet de nombreuses études ces dernières années. Elle est composée d'environ 10^14 micro-organismes (100 000 milliards) qui représentent plus de 2kg de bactéries dans nos intestins.

On parle aujourd'hui de microbiote intestinal pour désigner ce qui était autrefois appelé flore intestinale. Cette dernière a été l'objet de nombreuses études ces dernières années et est reconnue comme jouant un rôle très important pour notre santé et notre bien-être. Elle est composée d'environ 10^14 micro-organismes (100 000 milliards) qui représentent plus de 2kg de bactéries dans nos intestins et est considérée comme étant le deuxième cerveau de l'organisme, car elle agit comme un système nerveux et participe de manière significative à notre système immunitaire. Le microbiote intestinal joue un rôle fondamental en ce qui concerne notre digestion et la production d'énergie, et a été associé à de nombreuses maladies et affections, notamment le diabète, l'obésité et les maladies inflammatoires chroniques. Par conséquent, il est important de maintenir un microbiote intestinal sain et équilibré afin de prévenir ces maladies et affections.

Ce microbiote a une relation symbiotique avec notre organisme et contribue activement à son bon fonctionnement, étant même indispensable pour celui-ci. Il se développe dès la naissance, et est influencé par le microbiote de nos parents (notamment celui de notre mère et par le mode d'accouchement), par notre environnement et par notre alimentation quotidienne.

Grâce à cette liaison, le microbiote améliore la digestibilité des nutriments que nous ne serions pas capables d'absorber par nous-mêmes. Par exemple, il transforme presque entièrement les fibres alimentaires. En outre, il produit de la vitamine K, nécessaire au foie pour fabriquer des éléments essentiels comme la leucine, qui sert à créer du muscle.

Il exerce aussi un rôle immunitaire. En effet, lorsque le microbiote est en bon état, il aide à combattre les bactéries pathogènes qui peuvent rendre malade en empêchant qu'elles colonisent l'intestin. De plus, il stimule le système immunitaire en interagissant avec les cellules immunitaires et maintient l'imperméabilité intestinale en bloquant le passage de molécules nocives dans l'organisme.

Qu'est ce que c'est qu'une dysbiose? Pourquoi faut-il préserver son microbiote?

Le microbiote intestinal est un élément clé pour le bon fonctionnement de nos intestins, car il contribue à une digestion optimale et permet d'éviter les carences et les désordres. Cependant, il est possible que le microbiote soit altéré, ce qu'on appelle une dysbiose. Une dysbiose constitue un déséquilibre dans les différentes espèces de bactéries qui composent le microbiote. Ce déséquilibre entraine une altération des fonctions et du comportement du microbiote ce qui participe au développement de pathologies ou de troubles fonctionnels de l'intestin.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement d'une dysbiose et notamment:

  • Les infections

  • Le vieillissement

  • Les traitements médicamenteux tels que les antibiotiques, les psychotropes ou les traitements de chimiothérapie

  • L'alimentation de mauvaise qualité nutritionnelle

Certains troubles ou pathologies de l'intestin sont liés au microbiote

La dysbiose est un problème qu'il faut éviter. La dégradation du microbiote entraine des retentissements sur l'organisme.

Il a en effet été montré que la dysbiose ou altération de l'équilibre du microbiote peut entraîner ou être liée à certaines pathologies et certains troubles tels que:

  • Une augmentation de la perméabilité intestinale

  • Les troubles fonctionnels de l'intestin (comme le syndrome du côlon irritable)

  • Les perturbations du sommeil

  • Certaines maladies psychiatriques

  • Des maladies métaboliques comme l'obésité et le diabète

Que faire pour conserver un microbiote sain et éviter la dysbiose?

Certaines mesures relativement simples permettent de prendre soin "naturellement" de son microbiote. Ces mesures sont pour la plupart des mesures hygiénodiététiques: pour faire simple, il faut prendre soin de soi et faire attention à avoir une alimentation saine et équilibrée. Pour complémenter la démarche, le recours aux probiotiques (l'utilisation du terme probiotique est désormais autorisée en France et des allégations spécifiques aux probiotiques ont été validées).

Faire attention à la qualité de son sommeil

Il a été démontré qu'il existe un lien bidirectionnel entre la flore intestinale et le sommeil. Une mauvaise qualité de sommeil peut entraîner une altération de la flore intestinale, tandis qu'une flore intestinale altérée peut causer des troubles du sommeil. Il est donc important de prendre soin de ses deux aspects pour maintenir une bonne santé.

Faire de l’activité physique

L'activité physique a un impact sur la flore intestinale, les personnes qui pratiquent une activité physique régulière ont une flore intestinale de meilleure qualité que les personnes sédentaires.

Adapter son régime alimentaire

Une alimentation équilibrée et riche en fibres alimentaires est essentielle pour maintenir un microbiote sain. Les fibres alimentaires sont des prébiotiques qui nourrissent les bonnes bactéries. Il est également recommandé de consommer des aliments lactofermentés tels que la choucroute, les cornichons, les yaourts, le miso ou le kéfir qui ont des effets similaires à ceux des probiotiques.

Consommer des probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, ont des effets bénéfiques sur la santé. Ils peuvent améliorer le confort intestinal, protéger la flore intestinale en cas de traitement médicamenteux ou antibiotique, stimuler le système immunitaire et réduire le risque de colonisation par des bactéries pathogènes.

Désormais, le terme probiotique est autorisé en France et peut être utilisé par certains compléments alimentaires.

Il est important de choisir des probiotiques de qualité et bien adaptés à ses besoins. Il est recommandé de se rapprocher d'un professionnel de santé pour choisir le bon probiotique et connaître la posologie adaptée.

Qu'est ce que c'est qu'un probiotique?

Les probiotiques ont été définis notamment par l'OMS: « les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

L’objectif de la consommation de probiotiques est de fournir des bactéries utiles à notre organisme qui vont s’installer dans l’intestin et produire un effet positif.

Pour être efficaces, les probiotiques doivent être pris régulièrement, être composés de souches efficaces et en nombre suffisant (plusieurs milliards, voire dans l’idéal de plusieurs dizaines de milliards par dose).

Il est primordial que les probiotiques soient parfaitement conservés jusqu’à leur arrivée dans l’intestin: si ils sont détruits par l’acidité de l’estomac, ils ne serviront plus à rien. Pour une efficacité optimale, il vaut mieux consommer des probiotiques conditionnés dans des gélules protectrices qui résistent à l’acidité de l’estomac.

Pour faciliter leur implantation, leur développement et leur efficacité, des prébiotiques peuvent être ajoutés avec les probiotiques.

Les probiotiques lorsqu'ils sont de qualité permettent d'aider à soutenir la santé digestive et à maintenir l'équilibre de la flore intestinale.

Quelle souche probiotique choisir?

Chez Phytocea, nous ne pouvons recommander que nos propres critères pour le choix d'un complément alimentaire probiotique:

  • Formule avec des souches connues et reconnues

  • Un ombre suffisant d'UFC (unité formant colonies): plusieurs milliards

  • Des gélules qui protègent l'intégrité des probiotiques en leur permettant de résister à l'acidité de l'estomac.

Comment entretenir sa flore intestinale avec Phytocea?

Chez Phytocea, nous avons mis au point un complément alimentaire probiotique de haute qualité: Flore Daily.

Flore Daily est un complément alimentaire probiotique qui contient 11 souches différentes, dont des Lactobacillus, des Bifidobacterium lactis et une souche d'Enterococcus. Flore Daily est parmi les compléments probiotiques qui contiennent le plus d'UFC (50 milliards). Nous avons choisi une gélule végétale gastrorésistante pour protéger le mieux possible nos probiotiques.

 

 

 

Sources

  1. Gut flora, prebiotics, probiotics :essentials concepts

  2. ReflOrir ou faire flOrir ? ? : C’est quoi les probiotiques et les prébiotiques ?

  3. Markowiak P, Śliżewska K. Effects of Probiotics, Prebiotics, and Synbiotics on Human Health. Nutrients. 2017 Sep 15;9(9):1021. doi: 10.3390/nu9091021.

  4. Vidal

  5. La revue des microbiotes


Nuestra selección de productos