Les antioxydants: Que sont-ils? à quoi servent-ils?

Les antioxydants: Que sont-ils? A quoi servent-ils?

Les antioxydants sont devenus des molécules incontournables à la mode dans la lutte contre le stress oxydatif. On les retrouve dans les fruits et légumes mais aussi dans beaucoup de produits de “santé” ou de cosmétique. On leur prête de nombreuses vertus. Mais est-ce toujours vrai? Que sont ces fameux antioxydants? Doit-on en consommer, quels sont leurs bienfaits? Quels sont les meilleurs antioxydants naturels? Existe-t-il des précautions lors de la consommation d’antioxydants? Sont-ils toujours bon pour la santé?

Quelques rappels sur les radicaux libres

Nous avions consacré un petit article sur les radicaux libres, il est consultable ICI.

Quelques notions sont à retenir concernant les radicaux libres:

  • Les radicaux libres sont des molécules instables, qui entrainent du stress oxydatif qui participe au vieillissement, au développement de pathologies et l'altération des "structures et protéines cellulaires".

  • La présence de radicaux libres est normale et notre organisme est équipé pour se défendre

  • L'excès de radicaux libres, au delà de nos capacités de défense, est dommageable

  • Les facteurs responsables de l'apparition en excès ou de ces radicaux libres ou des diminutions des capacités de défense sont présents dans notre quotidien : alimentation, stress, pollution environnementale...

  • Une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes est indispensable pour lutter efficacement contre les radicaux libres.

  • Une supplémentation en antioxydant complète avantageusement un mode de vie sain pour lutter efficacement contre les radicaux libres.

Les radicaux libres sont produits naturellement par le corps

Le fonctionnement normal de l’organisme et plus particulièrement la respiration cellulaire, au niveau des mitochondries, produit des radicaux libres à partir de l’oxygène.

Les mitochondries sont des organites intracellulaires que l’on retrouve chez la plupart des eucaryotes. Elles possèdent leur propre ADN. Elles sont essentielles à la production d’énergie de la cellule en produisant de l’ATP et des cofacteurs métaboliques comme le NADH et le FADH2.

Il y a ainsi création d’ERO (espèces réactives de l’oxygène, connues également sous le terme anglais de ROS).

Espèces réactives de l’oxygène: ce sont des dérivés de l’oxygène rendus très réactifs par la présence de d’électrons non appariés, c’est à dire un électron célibataire. Un des plus connus est l’anion superoxyde.

Qu’est ce que c’est que le stress oxydatif?

Le stress oxydatif c’est l’effet qu’exercent les ERO sur nos cellules et leur constituants. Les ERO sont produits naturellement par notre corps qui sait se défendre avec des mécanismes adaptés. Mais quand les lignes de défense sont saturées, il y se met en place un déséquilibre entre le production de radicaux libres et la défense antioxydante.

Quel sont les effets du stress oxydatif?

Les radicaux libres sont susceptibles d’interagir avec les différents constituant de la cellule: lipides, protéines, ADN. Ils réagissent avec les différentes molécules et vont en créer de nouvelles, hybrides, que l’on nomme adduits. Les radicaux libres sont également susceptibles d’endommager l’ADN, ce qui constitue une mécanique de développement d’un cancer (la cancérogenèse).

Le stress oxydatif participe notamment:

  • au vieillissement

  • à l’altération de la vision via le développement de la cataracte ou de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)

  • au développement des maladies cardiovasculaires et notamment à l’athérosclérose

  • à certaines maladies du cerveau: les maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer.

Qu’est ce que c’est qu’un antioxydant?

Le nom “antioxydant” est un bon indice de sa définition: un antioxydant est une molécule qui va inhiber l’oxydation d’autres molécules ou qui va la ralentir.

Quel est le rôle des antioxydants ?

Notre organisme utilise de l’oxygène pour sa production d’énergie, ce qui conduit à la production d’ERO. Ces ERO sont toxiques pour les cellules et sont capables d’endommager les différents constituants des cellules. Lorsque les constituants de la cellules sont abimés, l’efficacité de la cellule diminue, des anomalies apparaissent, la production d’ERO augmente, bref un cercle vicieux se met en place ce qui est néfaste. Heureusement l’organisme a développé des mécanismes de défense qui visent à contrôler et neutraliser ces ERO et à limiter le stress oxydatif, ce grâce à des antioxydants endogènes et des antioxydants exogènes.

Quels sont les antioxydants endogènes?

Les antioxydants endogènes sont nécessaire au contrôle du stress oxydatif. Leur rôle est d’empêcher la production de radicaux libres ou de désactiver les radicaux libres produits par le fonctionnement de l’organisme.

Il existe trois acteurs clés de la lutte antioxydante, ce sont des enzymes spécifiques de la lutte antioxydante:

  • la glutathion peroxydase (ou GPx). C’est une enzyme qui contient du sélénium (c’est donc une sélénoprotéine), elle permet la réduction des peroxydes organiques en utilisant du glutathion réduit qui est alors oxydé. Le glutathion est indispensable pour le fonctionnement de la glutathion peroxydase.

  • les superoxyde dismutases (ou SOD). Ce sont des enzymes avec activité oxydoréductase qui catalyse les réactions de dismutation des anions superoxyde (très réactif). Ces sont des métalloprotéines qui ont besoin de métaux au sein de leur site actif pour fonctionner: cuivre, fer, zinc, manganèse, nickel.

  • la catalase. C’est une enzyme de type oxydoréductase qui utilise l’hème (un composant de l’hémoglobine), c’est donc une hémoprotéine. Elle permet de transformer le peroxyde d’hydrogène en oxygène et eau en utilisant le fer contenu dans l’hème.

Où trouver des antioxydants?

En parallèle des antioxydants endogènes, il existe de nombreux antioxydants exogènes qui trouvent leur source dans l’alimentation.

On en retrouve en particulier dans les fruits et légumes, thé ou café, particulièrement quand ils sont frais et n’ont pas subit de process de transformation.

Leur capacité antioxydante vient notamment de la présence de:

  • vitamines telles que les vitamines A, C et E qui sont des antioxydants puissants.

  • d’oligo-éléments qui sont nécessaires au fonctionnement de enzyme antioxydantes: zinc, cuivre, sélénium.

  • les caroténoïdes, ce sont les pigments que l’on retrouve dans les aliments jaunes et oranges.

  • de polyphénols comme le resvératrol, les coumarines, les tanins...

Quels sont les aliments les plus riches en antioxydants ?

On retrouve les antioxydants dans les aliments d’origine végétale. Inutile de faire un “Top 10 des aliments les plus riches en antioxydants”, comme souvent en nutrition, il est intéressant de diversifier son alimentation. Le choix peut se faire parmi ces familles d’aliments:

  • Fruits rouges et baies: telle que les fraises, framboises, myrtille ou mûres, ...

  • Fruits: pomme, orange, kiwi, figue, ...

  • Légumes: crucifères, légumes colorés, artichaud, ...

  • Epices: curcuma, gingembre, ...

  • Les liliacées: ail, oignon, échalotte

  • Les herbes fraiches: les herbes classiques utilisées en cuisine

  • Les boissons riches en polyphénols telles que le thé ou le café

Quel est le meilleur antioxydant naturel ?

On peut en citer deux, un endogène et un exogène:

  • Le glutathion, produit naturellement par notre organisme et essentiel au fonctionnement de la glutathion peroxydase.

  • L’astaxanthine est l’antioxydant naturel le plus puissant. Il est parfois qualifié de roi des antioxydants. Il possède notamment une propriété particulièrement intéressante: il est capable de pénétrer dans le cerveau et l’œil ce qui permet la protection de ces deux organes.

Quels sont les bienfaits des antioxydants?

En permettant la lutte contre les radicaux libres et le stress oxydant, les antioxydants permettent ralentir le vieillissement de la peau, de lutter contre les maladies cardiovasculaires, de préserver la santé des yeux et du cerveau, de participer à la diminution du risque de développement de certains cancer. L’intérêt de la supplémentation en antioxydants a notamment été montrée chez les hommes dans l’étude SU.VI.MAX. Bref, les antioxydants, à juste dose, ont la capacité d'aider à prévenir des maladies.

Quels sont les dangers des antioxydants?

Il existe des dangers à consommer des antioxydants. En effet, il existe des situations où les antioxydants deviennent toxiques. C’est notamment le cas lors des consommations chroniques à trop fortes doses.

Il a été observé au cours d’études cliniques que des supplémentations chroniques à hautes doses étaient susceptibles d’avoir des effets néfastes et inverses à ceux attendus. Quelques exemples sont emblématiques:

  • La supplémentation en Bêta-carotène chez le fumeur peut augmenter les risques de cancer du poumon, observé dans l’étude CARET.

  • Une supplémentation excessive en vitamine E augmente le risque de cancer de la prostate, observé dans l’étude SELECT où les doses utilisées étaient de près de 30x l’apport recommandé.

  • La supplémentation en antioxydant est préjudiciable à la réussite d’un traitement contre le cancer. Il est primordial de ne pas interférer avec les traitements du cancer qu’il s’agisse de chimiothérapie ou de radiothérapie. Le but de ces traitements est d’entrainer la mort des cellules cancéreuses, ce que la prise d’antioxydants peut empêcher. En règle générale, il faut éviter toute supplémentation, sans l’accord de son oncologue, lors d’un traitement contre le cancer.

La meilleure recommandation est d’essayer de rester dans une consommation d’antioxydants proche des apports recommandés. Il est tout à fait possible de consommer des compléments alimentaires contenant des antioxydants mais il faut éviter les hautes doses chroniques en antioxydants.

Les antioxydants chez Phytocea

Chez Phytocea nous souhaitons faire les meilleurs produits possibles avec des vrais bénéfices. Nous avons incorporés des antioxydants dans certains de nos compléments et en particulier dans notre ORetine, un complément alimentaire prémium. Nous avons pensé ORetine à partir des données scientifiques avec pour objectif de faire un super multivitaminé destiné à contribuer au maintien du fonctionnement optimal du cerveau et des yeux. ORetine contient de nombreux ingrédients destinés à protéger la fonction de ces organes.

Nous avons mis le meilleur dans ORetine et notamment de l’asthaxanthine et du glutathion réduit.

 

 

Sources

Omenn GS, Goodman GE, Thornquist MD, Balmes J, Cullen MR, Glass A, Keogh JP, Meyskens FL, Valanis B, Williams JH, Barnhart S, Hammar S. Effects of a combination of beta carotene and vitamin A on lung cancer and cardiovascular disease. N Engl J Med. 1996 May 2;334(18):1150-5. doi: 10.1056/NEJM199605023341802.

Klein EA, Thompson IM Jr, Tangen CM, Crowley JJ, Lucia MS, Goodman PJ, Minasian LM, Ford LG, Parnes HL, Gaziano JM, Karp DD, Lieber MM, Walther PJ, Klotz L, Parsons JK, Chin JL, Darke AK, Lippman SM, Goodman GE, Meyskens FL Jr, Baker LH. Vitamin E and the risk of prostate cancer: the Selenium and Vitamin E Cancer Prevention Trial (SELECT). JAMA. 2011 Oct 12;306(14):1549-56. doi: 10.1001/jama.2011.1437.

Gaschler MM, Stockwell BR. Lipid peroxidation in cell death. Biochem Biophys Res Commun. 2017 Jan 15;482(3):419-425. doi: 10.1016/j.bbrc.2016.10.086. Epub 2017 Feb 3. PMID: 28212725; PMCID: PMC5319403.

Hercberg S, Galan P, Preziosi P, Bertrais S, Mennen L, Malvy D, Roussel AM, Favier A, Briançon S. The SU.VI.MAX Study: a randomized, placebo-controlled trial of the health effects of antioxidant vitamins and minerals. Arch Intern Med. 2004 Nov 22;164(21):2335-42. doi: 10.1001/archinte.164.21.2335.

Otsuka T, Shimazawa M, Nakanishi T, Ohno Y, Inoue Y, Tsuruma K, Ishibashi T, Hara H. Protective effects of a dietary carotenoid, astaxanthin, against light-induced retinal damage. J Pharmacol Sci. 2013;123(3):209-18. doi: 10.1254/jphs.13066fp.

Kidd P. Astaxanthin, cell membrane nutrient with diverse clinical benefits and anti-aging potential. Altern Med Rev. 2011 Dec;16(4):355-64.

Brian D. Lawenda, Kara M. Kelly, Elena J. Ladas, Stephen M. Sagar, Andrew Vickers, Jeffrey B. Blumberg, Should Supplemental Antioxidant Administration Be Avoided During Chemotherapy and Radiation Therapy?, JNCI: Journal of the National Cancer Institute, Volume 100, Issue 11, 4 June 2008, Pages 773–783, https://doi.org/10.1093/jnci/djn148

Les références nutritionnelles en vitamines et minéraux

Vitamine A & caroténoïdes provitaminiques

Brigelius-Flohé R, Maiorino M. Glutathione peroxidases. Biochim Biophys Acta. 2013 May;1830(5):3289-303. doi: 10.1016/j.bbagen.2012.11.020. Epub 2012 Nov 29.

Gammone MA, Riccioni G, D'Orazio N. Marine Carotenoids against Oxidative Stress: Effects on Human Health. Mar Drugs. 2015 Sep 30;13(10):6226-46. doi: 10.3390/md13106226.