Image: La sécheresse oculaire. A quoi-est-elle due? Comment traiter cette pathologie?

La sécheresse oculaire. A quoi-est-elle due? Comment traiter cette pathologie?

Picotement des yeux, impression d'avoir du sable sous les paupières, paupières qui restent collées, inconfort oculaire, ce sont les manifestations de la sécheresse oculaire, une pathologie des yeux qui évolue avec le vieillissement.

Qu'est ce que c'est que la sécheresse oculaire?

L'œil est un organe protégé par les paupières qui glissent sur celui-ci. Pour faciliter les mouvements de l'œil et des paupières, la surface de l'œil est irriguée et lubrifiée en permanence par les larmes produites par les glandes lacrymales situées sous les paupières . Les larmes sont produites en continu et créent un film aqueux qui sert de protection et de lubrifiant à la cornée. Les larmes permettent ainsi d'éviter que les poussières et les micro-organismes n'endommagent la cornée, ce qui peut causer des irritations et des blessures.

Un défaut de sécrétion de larmes entraine un assèchement de la cornée, avec des irritations et le développement d'un inconfort visuel, c'est la sécheresse oculaire avec la sensation typique d'œil sec.

Quelle est la cause de la sécheresse oculaire ?

Il existe plusieurs causes à la sécheresse oculaire qui sont liées ou non à notre environnement.

Il semble en effet que notre environnement soit un facteur déclenchant de certaines manifestations de l'œil sec. En effet, parmi les facteurs susceptibles de déclencher une sécheresse oculaire, on trouve:

  • la pollution

  • l'utilisation de la climatisation

  • l'usage intensif des écrans

  • l'exposition solaire sans protections

  • l'utilisation de lentilles de contact non adaptées à votre œil

  • l'utilisation de certains collyres

  • une infection oculaire

  • les allergies

  • certains maquillages

  • certains médicaments peuvent entrainer une réduction de la quantité de larmes: les somnifères, les antalgiques, les antidépresseurs, les antidiarrhéiques, les antiacnéiques

Des facteurs intrinsèques entrent également en jeu. La sécheresse oculaire est un phénomène qui est également lié à:

  • la ménopause

  • l'âge

  • la consommation de tabac

  • les maladies auto-immunes comme le syndrome de Gougerot-Sjögren qui provoque une sécheresse des yeux et de la bouche par atteintes des glandes qui sécrètent du mucus, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn.

  • le diabète

  • les inflammations des paupières (blépharite)

  • les carences nutritionnelles en vitamine A

     

Quels sont les symptômes communs de la sécheresse oculaire?

La sécheresse oculaire se manifeste via des symptômes relativement classiques. Les personnes touchées par la sensation de l'œil sec rencontrent un inconfort ou une gêne assez marquée.

Les symptômes classiques évocateurs de sécheresse oculaire sont:

  • l'œil rouge, irrité à cause du défaut de lubrification

  • une sensation de brulure de l'œil

  • l'impression d'avoir du sable sous la paupière

  • la difficulté à ouvrir les yeux au réveil, l'impression d'avoir les paupières collées

  • des clignements d'yeux très fréquents

  • la fatigue oculaire

  • une vision qui a tendance à devenir floue

  • sensibilité des yeux aux changements de température

  • sensibilité des yeux aux changements d'humidité

  • les symptômes tendent à être plus prononcés lors d'activités sur écran (ordinateur, télévision, etc.)

  • une photophobie (hypersensibilité à la lumière)

  • une difficulté à supporter le port de lentilles de contact

Quelles sont les personnes touchées par la sécheresse oculaire?

La sécheresse oculaire touche les personnes exposées et les personnes qui ont de prédispositions. Elle augmente en fréquence avec l'âge et après la ménopause. Elle est donc plus fréquente après 65 ans en particulier chez les femmes. Enfin, les personnes souffrantes de pathologies auto-immunes comme le syndrome de Gougerot-Sjögren ou la polyarthrite rhumatoïde sont plus susceptibles de développer une sécheresse oculaire.

Est-ce grave d'avoir les yeux secs ?

Si la sécheresse oculaire n'est que passagère, il ne devrait pas y avoir de problèmes. En revanche, si la situation perdure, il peut y avoir des complications.

En effet les larmes jouent un rôle protecteur fondamental pour la cornée. La sécheresse oculaire non traitée entraine progressivement une inflammation chronique qui s'aggrave au cours du temps avec une gêne croissante.

La diminution ou l'absence de larmes entraine une diminution de la lubrification et de l'hydratation de la cornée. Cela diminue d'une part la protection de la cornée, mais cause également des dommages structurels: l'œil se dessèche, des fissures et des ulcères de la cornée peuvent apparaitre et cela augmente la susceptibilité aux infections.

Comment traiter les yeux secs?

Comme nous l'avons vu plus haut, les causes qui peuvent conduire au développement d'une sécheresse oculaire sont multiples et doivent être identifiées et éliminées si possible pour venir à bout du problème en profondeur. En cas de développement de symptômes de sécheresse oculaire, la conduite à tenir est de consulter un ophtalmologue qui pourra réaliser un examen permettant de confirmer le diagnostic et proposera un traitement adapté.

La prise en charge de la sécheresse oculaire repose sur plusieurs piliers.

En premier lieu, il faut éliminer les facteurs favorisants:

  • limiter l'utilisation de la climatisation

  • éviter ou diminuer le temps de port des lentilles de contact

  • éviter le travail sur écran ou à défaut faire des pauses régulières

  • se forcer à cligner des yeux (lors de certaines activités, on a tendance à moins cligner des yeux, ce qui conduit à un assèchement de la cornée)

  • identifier les traitements susceptibles de conduire à la sécheresse oculaire et les arrêter si cela est possible

  • limiter l'utilisation de maquillage

  • éviter la consommation de tabac

Il faut veiller à une bonne hygiène de l'œil:

  • appliquées des compresses d'eau chaude pour aider au débouchage des canaux lacrymaux

  • masser les paupières de l'intérieur vers l'extérieur et du haut vers le bas pour stimuler l'écoulement des larmes

  • nettoyer le bord des paupières avec des compresses dédiées au nettoyage oculaire

Utiliser un traitement ophtalmique adapté tel que les larmes artificielles. Le conseil d'un médecin ou d'un pharmacien est vivement recommandé.

Quels sont les examens pour détecter la sécheresse oculaire?

Les examens pour diagnostiquer la sécheresse oculaire sont réalisés par un médecin spécialisé en ophtalmologie. Ils combinent plusieurs méthodes pour évaluer l'état de la cornée et de la conjonctive de l'œil, la fonction des glandes lacrymales, la quantité et la qualité du film protecteur produit par les larmes.

Il existe désormais des examens qui font appel à une haute technologie pour diagnostiquer les pathologies de l'œil, dont la sécheresse oculaire, ces tests font appel notamment à des techniques vidéo avec une analyse poussée par ordinateur. Ce type de test est en général couplé à des tests faisant appel à des marqueurs physiques:

  • Le test au fil rouge ou test de Schirmer qui permet, à l'aide d'une bandelette posée sur la paupière, d'évaluer le débit de sécrétion de larmes

  • Le tear breakup time permet d'évaluer la qualité du film lacrymal à l'aide d'un colorant: la fluorescéine que l'on dépose sur la cornée.

  • L'examen à la lampe à fente qui permet d'évaluer le ménisque (et dont la tension superficielle) produit par le film lacrymal

Ces examens sont indolores et permettent d'évaluer efficacement la qualité et la quantité du film lacrymal.

Les solutions naturelles pour participer au soulagement des yeux secs

Il est possible de participer à la lutte et à la prévention de la sécheresse oculaire à l'aide de moyens simples.

En premier lieu, il faut supprimer les habitudes à risques qui favorisent la sécheresse de l'œil.

Dans un second temps il est possible d'adapter son alimentation pour veiller à apporter les éléments favorables à un bon fonctionnement de l'œil.

Il faut en effet s'assurer d'un bon apport en oméga 3, respectant à minima les recommandations nutritionnelles (vous pouvez consommer des poissons gras)

L'apport en vitamine A est important pour la physiologie de l'œil (abats, carottes, citrouilles, courge, poissons gras)

Il a également été montré que la vitamine D (poissons gras), la lutéine (poivrons jaunes, les mangues, les myrtilles) participent à une bonne santé oculaire.

Chez Phytocea nous avons mis au point Oretine. Oretine est un complément alimentaire spécial santé oculaire. C'est bien plus qu'un multivitaminé, c'est un complément hypercomplet qui contient des ingrédients spécifiques tels que la lutéine, l'astaxanthine, le zinc ou le coenzyme Q10. Il a été formulé en prenant pour base les études d'intervention nutritionnelle pour la santé oculaire telles que les études AREDS.

 

 

Sources

AMELI: Consultation et traitement de la sécheresse oculaire

AMELI: Symptômes de la sécheresse oculaire

VIDAL: les yeux secs

Cahiers d'ophtalmologie: Dossier sur la sécheresse oculaire

AREDS2 Research Group, Chew EY, Clemons T, SanGiovanni JP, Danis R, Domalpally A, McBee W, Sperduto R, Ferris FL. The Age-Related Eye Disease Study 2 (AREDS2): study design and baseline characteristics (AREDS2 report number 1). Ophthalmology. 2012 Nov;119(11):2282-9. doi: 10.1016/j.ophtha.2012.05.027.

C.Creuzot-Garcher. La sécheresse oculaire liée aux médications systémiques.Journal Français d'Ophtalmologie. 2008 

Moen BE, Norbäck D, Wieslander G, Bakke JV, Magerøy N, Granslo JT, Irgens A, Bråtveit M, Hollund BE, Aasen T. Can air pollution affect tear film stability? A cross-sectional study in the aftermath of an explosion accident. BMC Public Health. 2011 Apr 14;11:235. doi: 10.1186/1471-2458-11-235.

Rosenfield M. Computer vision syndrome: a review of ocular causes and potential treatments. Ophthalmic Physiol Opt. 2011 Sep;31(5):502-15. doi: 10.1111/j.1475-1313.2011.00834.x. Epub 2011 Apr 12.