L'arthrose: la maladie

L’Arthrose : Causes, conséquences et diagnostic

Que sont les rhumatismes et les douleurs articulaires?

Les articulations constituent les jonctions entre les os et sont plus ou moins mobiles (le genou est très mobile à l’inverse par exemple des articulations sterno-costales qui ne le sont pas). On en dénombre environ 300 chez l’Homme.

L’arthrose est une pathologie articulaire caractérisée par des douleurs aux articulations, aux os et aux tendons. Les douleurs articulaires altèrent la qualité de vie des personnes avec un retentissement sur le sommeil, les activités de loisir, l’activité professionnelle ou la vie de famille.

Quelques rappels anatomiques sur les articulations

Les articulations constituent les jonctions entre les os et sont plus ou moins mobiles (le genou est très mobile à l’inverse par exemple des articulations sterno-costales qui ne le sont pas). On en dénombre environ 300 chez l’Homme.

Les articulations mobiles, synoviales, telles que celle du genou sont des articulations discontinues.

Elles permettent le mouvement et réunissent 2 os grâce à des structures tendineuses et fibreuses. La face des os en contact est recouverte d’une couche de cartilage qui constitue la surface de contact en tant que telle.

Ces cartilages ont un faible coefficient de friction et permettent le glissement des 2 surfaces l’une contre l’autre. Afin d’assurer la lubrification de ce mécanisme, celui-ci est encapsulé dans une membrane synoviale remplie d’un liquide lubrifiant (le liquide synovial). 

Quelle est la définition de l'arthrose?

C’est une pathologie du cartilage des articulations. Elle se manifeste par des douleurs, une gêne et une éventuelle perte de mobilité ou un raidissement d’une ou plusieurs articulations. En général, les douleurs sont plus intenses au réveil et diminue progressivement avec la mobilisation de l'articulation.

Elle se caractérise par une destruction plus ou moins rapide du cartilage articulaire qui s’étend plus ou moins rapidement aux autres structures de l’articulation. 

Quels sont les facteurs de risques qui peuvent participer à l'apparition de l'arthrose?

L’arthrose, ou rhumatisme, était auparavant considérée comme une conséquence inéluctable du vieillissement, il apparait que finalement c’est une pathologie avec plusieurs facteurs de risques impliqués mais qu’elle n’est pas systématique.

Parmi ces facteurs de risque, ont été identifiés :

  • L’âge, la prévalence augmente avec celui-ci, près de 80% des personnes de plus de 80 ans sont atteintes
  • Les altérations métaboliques induites par le diabète ou l’obésité
  • Les contraintes mécaniques trop importantes. Qu’elles soient dues à une activité sportive trop intense ou à un excès pondéral
  • Certaines pathologies articulaires
  • Certaines particularités anatomiques comme par exemple les valgus aux genoux
  • Une fragilité naturelle du cartilage
  • Les traumatismes
  • L’hérédité 

Quelles sont les articulations touchées par l'arthrose?

Malheureusement toutes les articulations sont susceptibles de développer de l’arthrose.

Toutefois les fréquences sont variables en fonction de la localisation (70% pour la colonne vertébrale, 60% pour les doigts, 30% pour le genou et 10% pour les hanches).

Hors traumatisme, certaines articulations sont bien plus préservées, c’est le cas de la cheville, du coude, de l’épaule et du poignet. 

Quelles sont les lésions anatomiques causées par l'arthrose?

L’arthrose c’est une destruction progressive du cartilage articulaire. Elle évolue par poussées avec des phases chroniques à douleur modérée et des phases aiguës, inflammatoires et accompagnées de fortes douleurs.

On constate, au cours de l’arthrose , la présence de fissures et d’ulcérations (géodes) dans le cartilage, celui-ci ne parvenant pas à se renouveler assez vite pour compenser sa destruction (diminution du renouvellement des chondrocytes).

L’os connait aussi des modifications avec une perte d’homogénéité, la présence de zones condensées et d’autres déminéralisées (ostéoporose).

Petit à petit, en réaction aux pressions excessives, des excroissances osseuses se forment sur les bords de l’os, au niveau de l’articulation, ce sont des ostéophytes également appelés becs de perroquet. Ces excroissances sont palpables, visibles à la radio mais ne sont normalement pas douloureuses en tant que telles. 

Comment diagnostique-t-on l'arthrose?

Il repose en premier lieu sur l’interrogatoire et l’examen du patient par son médecin traitant qui va rechercher des douleurs à la palpation, des déformations articulaires, des épanchements et des limitations articulaires.

Des examens complémentaires sont souvent prescrits comme une radiographie ou des prises de sang. En cas d’épanchement, une ponction peut être pratiquée.

Dans un prochain article nous parlerons des traitements proposés et de mesures hygiéno-diététiques à mettre en place.

L'arthrose et Phytocea?

Chez Phytocea nous avons développé KinesisKinesisest un complément alimentaire nutraceutique destiné à soulager les articulations douloureuses et à améliorer la mobilité.

 

 

Sources

  1. ArthroseLa maladie articulaire la plus répandue

  2. 1 Français sur 2 souffre de douleurs articulaires

  3. VIDAL: Arthrose et Rhumatismes

  4. Ensemblecontrelesrhumatismes

  5. IFOP
  6. Obésité et arthrose, du lien mécanique au lien métabolique
  7. Lievense AM, Bierma-Zeinstra SM, Verhagen AP, van Baar ME, Verhaar JA, Koes BW. Influence of obesity on the development of osteoarthritis of the hip: a systematic review. Rheumatology (Oxford). 2002 Oct;41(10):1155-62. doi: 10.1093/rheumatology/41.10.1155.