Le bilan lipidique

Qu'est ce que le bilan lipidique? Comment l'interpréter?

Analyses de sang : Qu’est-ce que c’est que le bilan lipidique ?

C’est une analyse de sang, prescrite par un médecin et qui vise à identifier la quantité des différents composés lipidiques dans le sang.

De quoi est composé le bilan lipidique?

  • Le cholestérol total, un corps gras présent dans notre alimentation mais également fabriqué par l’organisme. Il est nécessaire à la synthèse des hormones stéroïdes et est un constituant indispensable de la membrane des cellules. 
  • Le cholestérol-LDL (LDL : low-density lipoproteins), c’est celui qui participe à la composition des LDL qui permettent le transport des lipides du foie vers les autres tissus. C’est lui que l’on nomme le « mauvais cholestérol ». 
  • Le cholestérol-HDL (HDL : high-density lipoproteins), il entre dans les composition des HDL qui permettent le transport des lipides de l’organisme vers le foie. Lui, c’est le « bon cholestérol ». 
  • Les triglycérides (on en parle dans l’article sur les acides gras), ce sont les représentants majeurs des lipides que nous mangeons et qui circulent dans notre organisme. Ils constituent une source d’énergie indispensable.

Pourquoi réaliser un bilan lipidique ?

C’est un examen simple qui doit être réalisé régulièrement chez l’adulte.

Il est pratiqué pour surveiller la quantité de différents constituants cités plus haut.

Cette surveillance permet de déterminer, pour un patient, son risque de développer des plaques d’athérome qui peuvent entrainer une maladie cardiovasculaire. En effet ces plaques, constituées de lipides et d’autres dépôts vont réduire la section des vaisseaux dans lesquels elles se déposent. Mais ce n’est pas tout, elles risquent également d'endommager la paroi des artères (c’est la sclérose) et même de provoquer la rupture des vaisseaux. 

Attention !!!! Les plaques d’athérome sont la plupart du temps asymptomatiques. C’est leur épaississement progressif qui va déclencher des symptômes, le plus souvent, les vaisseaux les plus touchés sont les artères coronaires qui entourent le cœur, les carotides (au niveau du cou) et les artères des membres inférieurs.

Les manifestations et conséquences sont multiples :

  • Douleurs
  • Vertiges
  • Essoufflements
  • Instabilité à la marche
  • Angine de poitrine (le fameux Angor)
  • Accident ischémique

Les plus graves complications liées à l’athérosclérose ont pour cause la rupture des plaques ce qui entraine la formation d’un caillot qui va lui-même conduire à un blocage total ou partiel de la circulation entrainant un arrêt de l’irrigation localisé (ischémie). Si cet évènement à lieu dans une artère coronaire le risque majeur est l’infarctus du myocarde, s’il a lieu dans une artère cérébrale il s’agira d’un AVC

Le risque de maladie vasculaire varie en fonction des individus et est influencé par l’âge (risque accru en vieillissant) et l’hérédité (antécédents familiaux de maladie coronaire).

 

Comment se pratique un bilan lipidique ? Comment se déroule l'examen?

Il s’agit d’une simple prise de sang, réalisée à jeun. L’examen est donc pour ainsi dire indolore. Le laboratoire d’analyse se chargera du reste et le médecin interprétera l’analyse par la suite.

Comprendre les résultats de son bilan lipidique

Sur le bilan d’analyse on retrouvera les différents éléments demandés par le médecin et plus particulièrement le bilan lipidique à proprement parler.

On trouve donc les dosages sanguins des 4 composés cités en début d’article :

  • Le taux de cholestérol total qui doit être inférieur à 2 g/l 
  • Le taux de LDL-cholestérol qui doit être inférieur à 1,6 g/l 
  • Le taux de HDL-cholestérol qui doit être supérieur à 0,4 g/l 
  • Le taux de triglycérides qui doit être inférieur à 1,5 g/l 

Il peut exister des anomalies de ce bilan :

  • Une augmentation de LDL-cholestérol sanguin et éventuellement un taux bas de HDL-cholestérol : c’est l’hypercholestérolémie 
  • Des triglycérides dont le taux sanguin est augmenté : c’est l’hypertriglycéridémie 
  • Une augmentation à la fois le cholestérol et des triglycérides : c’est la dyslipidémie mixte

Il est bon de noter qu’il est conseillé de consommer des acides gras poly-insaturés et plus particulièrement des Oméga 3 pour maintenir un bon bilan lipidique et la santé de son système cardiovasculaire.

Chez Phytocea nous avons formulé OMega, un complément alimentaire prémium qui contient un complexe d’oméga 3 issus d’algues et hyper riche en DHA. Parfait pour le fonctionnement du système cardiovasculaire.

 

 

Sources

  1. INSERM - Athérosclérose

  2. Ameli

  3. Vidal