Lecture: 20 min

Ce qu'il vous faut retenir :

  • Un produit nutraceutique désigne un aliment ou partie d'aliment qui procure des effets bénéfique sur la santé.
  • Les nutraceutiques ont vocation à avoir une influence positive sur le maintien de la bonne santé et la prévention des pathologies. Il ne s’agit pas de réparer mais d’anticiper les problèmes pour essayer d’agir directement à la source.
  • Il est très difficile de juger l’efficacité ou la qualité d’une formulation à sa couverture, soyez attentifs et n'hésitez pas à demander des renseignements à des professionels de la santé !

COmpléments alimentaires, nutraceutiques, médicaments, phytothérapie.... quelles différences ?

Tout est une question de spectre… A une extrémité, on a les compléments alimentaires. Ce sont des produits préparés destinés à être pris en complément de l’alimentation, pour combler certaines carences. Ils contiennent des nutriments ou tout autre composé bioactif utiles à l’homme (vitamines, minéraux, extraits de plantes…) pour améliorer son bien-être (1).

Le saviez-vous ? 1 français sur 2 a déjà consommé des compléments alimentaires, et plus de 90% en consomment pour entretenir leur santé

A l’autre extrémité, on a les produits pharmaceutiques, ou médicaments. Ce sont des produits qui vont soigner une maladie, la prévenir, la guérir, aider à établir un diagnostic ou modifier une fonction de l’organisme. Ils s’appuient sur des principes actifs puissants, et sont soumis à une règlementions très stricte (2).
Et les nutraceutiques dans tout ça ?
Le terme « nutraceutique » a été inventé par Stephen DeFelice en 1989 pour désigner « un aliment ou partie d’aliment qui procure des effets bénéfiques pour la santé ». Les nutraceutiques poussent donc la logique du complément alimentaire un peu plus loin… au-delà de se préoccuper du bien-être général de l’organisme, ils visent un effet positif sur le maintien de son bon fonctionnement notamment face au risque de maladies (3).

Les nutraceutiques : pourquoi et pour qui ?

Les nutraceutiques ont donc vocation à avoir une influence positive sur le maintien de la bonne santé et la prévention des pathologies. Il ne s’agit donc pas de réparer mais d’anticiper ces problèmes pour essayer d’agir directement à la source.
C’est un objectif d’autant plus important et actuel que les changements des habitudes alimentaires et l’allongement de la durée de vie nous rendent plus vulnérable à certaines pathologies chroniques liées à notre environnement, ou des pathologies dégénératives liées à l’âge.
Dans les faits, les nutraceutiques sont des produits alliant plantes, aliments, oligoéléments, minéraux et molécules d’origine naturelle dans une forme qui vise à être prise en supplément de notre alimentation de base (gélule, poudre, capsule molle).

Il est très difficile de juger l’efficacité ou la qualité d’une formulation à sa couverture. Les produits sont généralement élaborés par des pharmaciens et spécialistes pour maximiser les synergies de produits et bienfaits apportés

Qui régule ce milieu du nutraceutique ?

C’est l’Europe qui définit le cadre règlementaire relatif aux compléments alimentaires. Ces directives sont ensuite transposées en droit français. La règlementation s’appliquant aux compléments alimentaires comprend les textes relatifs aux matières premières agricoles, les textes relatifs aux denrées alimentaires et les textes spécifiques aux compléments alimentaires (directive européenne 2002/42/CE et sa transposée en droit français par le décret n°2006-352) (4). Ces textes encadrent non seulement le produit en lui-même mais aussi son emballage et les allégations nutritionnelles et de santé qui y sont associées.
Dans les cas d’un produit bio, les textes spécifiques associés aux produits bio s’appliquent. Le dépôt des produits avant commercialisation en France se fait auprès de la DGCCRF, qui est en charge de vérifier la conformité du produit à la législation en vigueur. Elle peut également faire des contrôles à tout moment sur les produits du marché pour vérifier leur conformité.
Enfin il existe des syndicats dans le domaine des compléments alimentaires (ex : Synadiet) qui visent à garantir une certaine régulation du secteur au-delà des textes officiels en termes de qualité, de sécurité et de durabilité des produits, pour défendre les intérêts des entreprises du domaine mais aussi ceux des consommateurs (5).

Comment juger de la qualité d’un produit nutraceutique sans être expert dans les plantes ou les différents ingrédients ?

On ne va pas vous mentir, il est très difficile de juger l’efficacité ou la qualité d’une formulation à sa couverture. Les produits sont généralement élaborés par des pharmaciens et spécialistes pour maximiser les synergies de produits et bienfaits apportés. En tant que consommateur en revanche, plusieurs critères peuvent vous indiquer le sérieux / la rigueur de l’approche du laboratoire de nutraceutique :

  • Provenance des ingrédients
  • Qualité et labels des ingrédients (bio, etc. …)
  • Types d’additifs dans la formule
  • Transparence des informations


En cas de doute, parlez-en à votre médecin spécialiste, il saura vous recommander.

Quelles étapes dans la conception d’un produit nutraceutique ?

Il y a plusieurs étapes essentielles dans l’élaboration d’un produit nutraceutique. La première, et une des plus essentielles est la formulation. C’est à ce moment-là qu’on cible les objectifs visés par la formule et qu’on recherche les meilleurs actifs et associations pour atteindre ces objectifs.
Pour avoir une démarche la plus scientifique et rigoureuse possible on se fait aider par des médecins et des chercheurs. Puis vient l‘étape du développement. Après avoir établi la liste d’ingrédients pour la formule, on va s’occuper du dosage de ceux-ci en lien avec des pharmaciens, ainsi que de la forme galénique adaptée (gélule, poudre…).
On s’occupe ensuite de faire valider nos produits via des tests en lien avec des médecins et des instituts de recherche. A l’issue de travail nos produits sont prêts à être distribués, via notre site internet et par l’intermédiaire

Le mot de la fin

Il est parfois difficile de démêler le vrai du faux en ce qui concerne les nutraceutiques et de trouver des informations claires pour mieux comprendre et donc mieux consommer. Alors on espère que cette petite F.A.Q vous a plu, et que les nutraceutiques n’ont maintenant plus de secrets pour vous !

Sources :

(1) Définition de complément alimentaire sur le site français de l’assurance maladie (Ameli) : https://www.ameli.fr/assure/sante/medicaments/complements-alimentaires/complements-alimentaires
(2) Définition de médicament sur le site français de l’assurance maladie (Ameli) : https://www.ameli.fr/assure/sante/medicaments/le-medicament/medicament
(3) Ekta K. Kalra, Nutraceutical-definition and introduction, AAPS Journal, September 2003, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2750935/
(4) Présentation générale des compléments alimentaires sur le site de la DGCCRF : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/s%C3%A9curit%C3%A9/produits-alimentaires/complements-alimentaires
(5) Site officiel du syndicat national des compléments alimentaire (Synadiet) : https://www.synadiet.org/

Nos autres posts qui pourraient vous intéresser ...

[INFOGRAPHIE] Efficacité des compléments alimentaires sur les douleurs menstruelles

Les douleurs menstruelles, taboues jusqu'à peu, s'exposent comme de plus en plus comme un des problèmes de siècle majeur pour nos générations. Nous avons préparé une infographie sur notre produit Re.Live et une récente étude que nous avons faite en collaboration avec une gynécologue spécialiste en phytothérapie.  read more
Qu'est ce que la cataracte ?

Qu'est ce que la cataracte ?

On vous parle dans cette article d'une des causes première de cécité en France et dans le monde : la cataracte.  read more

Rejoignez nous sur Instagram

Commentaires ()